La maille métal.... et le reste 

 

Sculptures - Tableaux sculptés - Bijoux contemporains  -

 

Luminaires - Objets deco - Kakemonos  - Tentures murales -

 

 

IMG_20160521_104730

Mon activité de créatrice concrétise aujourd'hui un parcours professionnel antérieur hors du champ artistique (quoique !), mais questionnant la notion « corps ». 2015 est mon année zéro de plasticienne. Portée par ma formation en esthétique des arts et des images, esthétique de la danse contemporaine, l'analyse du mouvement et mon intérêt pour les pratiques somatiques, particulièrement asiatiques (do-in, stretching visualisé Masunaga) j'explore les modes de (re)présentation/perception du corps, à travers la technique du crochet, appliquée au fil métal : la maille métal.

A la lumière de ce parcours lié à la corporéité (sport, arts, danse, corps "intérieur"), il est question de la perception d'un corps, ce qu'il donne à voir, mais aussi ce qu'il ne montre pas et laisse deviner. Un état de corps perçu ou (a)perçu à saisir dans la technique de la maille métal crochetée. Entre circulation, déchirement, tension... Explorer les corps d'aujourd'hui, les corps d'hier, les corps de demain. Les corps, du dehors au dedans.

Le fil évoque la jonction, le rattachement..et à la fois le déliement. Il trace des frontières innovantes, évoque des rapprochements parfois inédits (de matières, de textures, de territoires artistiques, de champs de pensées..). Des rencontres aux caractères opposés et complémentaires, qui (re)organisent des surfaces par des vides et des pleins, qui structurent des matières, des mondes.

 

068

 

Le fil est un (r)assembleur, il délie et à la fois construit. Il relie à l'antériorité....et au-delà.

Crocheté, sur-crocheté, compressé, détendu, le fil métal devient maille, sculpture design (murale, suspendue, sur toile, lumineuse), installation éphémère, ou bijou sculpté contemporain.

La maille métal est un geste neuf de la sculpture et crée une nouvelle dimension au coeur de la matière. Le potentiel de créativité de cette technique singulière (crochet, tricot), de ce matériau (fil métal) en art contemporain est l' "entre". Entre artisanat d'art et art contemporain, la maille métal prend place en explorant tous les champs alentour. Mon travail évolue dans cet "entre" : ancrage/suspension, mobilité/stabilité, dedans/dehors, opacité/transparence, légèreté/poids, éphémère/durable, rigidité/souplesse.

 

 

IMG_20160208_164945_352

Les notions peau/muqueuse, corps/organe sous-tendent le geste créateur. La sculpture, protéiforme et organique propose la perception d'un état de corps, un état du corps : celui du spectateur, celui du créateur. Distendue, compressée mais toujours détentrice d'énergie, la maille métal ramène à l'essentiel, sans fioriture.

La technique ancestrale du crochet s'ouvre à l'art contemporain par la maille métal. Un paysage s'organise autour de la structure-mère. La matière est tout. Objet protéiforme, la maille métal sculptée permet un travail technique extrême (diamètre du fil, taille des mailles...), d'y associer des arts dérivés (tissage, broderie, collage.....) ou des matières (textiles, éléments naturels...) afin de créer des pièces d'exception, uniques.

Du corporel à l'organique, les reliefs de la structure crochetée sont comme une géographie corpoelle, un paysage organique. La maille métal est empreinte (en creux, en relief), peau, organe, muqueuse. Au delà, elle questionne l'idée d'orifice, d'espace, de déchirure, de contour... La maille est un espace malléable : un espace à combler ? Un espace où circuler ?. Du dehors en dedans (du corps) de l'organe à la fonction, de l'infime à l'informe, du microscopique au macro...tous les (im)possibles habitent le corps de la maille métal. Une genèse sans cesse renouvelée.

 Pascale ORELLANA

Plasticienne

06 60 92 66 49